Lettre à vous, femmes, conjoints, militaires

Bonjour,

Je m'appelle Gwenaëlle, mariée à mon militaire depuis 2011, je suis maman d’un petit garçon. J'ai créé en 2014 la conférence : "Mission famille,  gestion de l'absence au sein du couple et avec les enfants. "

J'ai vécu ma première MCD peu de temps après mon mariage et l'année suivante, une projection au Mali dans le cadre de l’alerte Guépard (départ en 24h). Ces deux expériences m’ont permis d’expérimenter deux types d’absences totalement opposées dans leur préparation et leur déroulement. Comme toute femme de militaire, mon parcours se fait autour d’absences ponctuelles (pas trop souvent, heureusement), de  déménagements « On repart à zéro », des amitiés qu’on laisse sur le bord de la route, de cette nécessaire « autonomie », d’'instabilité professionnelle, d’évènements à vivre en solo, de changements de programme, de semaines de silence, de doutes et de toutes ces adaptations qui définissent la vie d’une femme de militaire.

Il n’y a pas si longtemps, l'armée était pour moi un milieu inconnu. Je n'avais aucune culture ni connaissance sur le sujet. C'est petit à petit que j'ai appris à composer avec ce mode de vie, ce qu'il allait exiger de moi et de la famille que je voulais fonder. Et je suis toujours en train d'apprendre.

En 2012, j'ai commencé à lire énormément, mon mari me trouvait des guides sur les départs en OPEX, mais j’ai fini par m’intéresser aux familles de militaires des quatre coins du monde. Il s'agissait initialement d'une démarche personnelle, cela répondait à ma curiosité et à ma soif de comprendre.  Puis j'ai commencé à travailler autour d’un projet de conférence, en basant mon travail sur des recherches et études réalisées dans de nombreux pays (France, États-Unis, Canada, Belgique, Afrique du Sud, Australie) ; car il m’apparaissait normal de partager mes découvertes. Mon écriture s’est parfois nourrie de témoignages au gré de rencontres, notamment auprès de femmes ou d'amies, parents, conjointes de militaires ou militaires elles-mêmes.

Cette conférence est conçue pour les militaires et leur famille qui doivent se préparer à vivre des absences.  Je l'ai créée en pensant aux petites copines, aux jeunes ou moins jeunes mamans et papas, aux couples, aux personnes qui partageaient leur vie avec un militaire et qui n'avaient pas forcément de connaissances sur l’armée et son impact sur la vie personnelle des soldats. J’ai pensé à toutes ces questions que je me suis posées sur mon militaire et qui pouvaient trouver des réponses ou être abordées autrement dès que je les normalisais (« Ce n’est pas bizarre de ressentir ça, c’est normal ! ») J'ai aussi pensé à tous ceux qui même après quelques années d’apprentissage sur le tas, restent soucieux du bien-être de leur partenaire et de leurs enfants et pourraient découvrir quelques outils, les comparer avec ce qu’ils ont mis en place, ou simplement réfléchir aux meilleurs moyens de protéger leurs proches. 

Soutenir son couple, soutenir la parentalité, des idées qui ont le vent en poupe depuis quelques années … Parfois, on veut nous faire croire qu’il existerait un mode d’emploi pour cette grande part d’improvisation qui fait la vie d’un couple et la vie d’une famille. Sans se perdre dans les modèles qu’on nous propose, nous savons tous qu’il faut garder ces quelques ingrédients de base pour se rapprocher de la bonne recette : amour, respect, écoute, et temps de qualité partagé.

Les conjoints de militaires développent une efficacité personnelle et des compétences que peu de personnes semblent appréhender. Nous sommes tous capables de trouver en nous des ressources insoupçonnées pour remplir au mieux notre "Mission Famille". Je sais donc que mon projet sera accueilli de manière très différente selon les personnes; en vivant la « chose » de l’intérieur, je sais que nous sommes très exigeants vis-à-vis de nous-mêmes, que nous mettons un point d’honneur à tout gérer seuls. Alors, pour certains, aller à une conférence pour « gérer l’absence » paraitra inutile.

Pourtant, je sais aussi, (encore plus en ces temps d’hyper-mobilisation des militaires), que certains pensent que rien n’est jamais fait pour nous. On s’extasie sur la fierté d’autres nations pour leur armée et on aimerait renforcer ce sentiment de former nous aussi une grande famille. En proposant cette conférence, j’ai envie de faire bouger les lignes et j’ai l’impression que tout le monde est prêt à accueillir ce changement, le soutien aux familles est la mission de tous. À nous de faire de leur engagement, notre fierté et notre force !

Assister à cette conférence, c’est prendre un moment pour réfléchir sur soi, faire plus de place à l’empathie et penser à son projet familial.

Je m'appuie sur des recherches spécifiquement menées au sujet de familles de militaires et ma sensibilité personnelle (psychologie, éducation positive, expériences personnelles, communication) afin de vous présenter une conférence accessible dans une atmosphère simple et bienveillante.

Cette conférence n’est pas  le discours d’une personne qui est à mille lieues du problème, qui ferait des théories sur quelque chose qu’elle ne vit pas. Ce n’est pas non plus un cours à apprendre par cœur sur la meilleure façon de gérer l'absence, ni une formule magique.

Je la vois comme un partage, où je propose un contenu adapté à nos préoccupations et des outils que certains réinventeront, adapteront à leurs envies, leur personnalité, leur famille.

J'ai animé ma première conférence le 20 mai dernier à Angers, avec le soutien exceptionnel de l'antenne ARIA.Vous pouvez consulter les résultats d'une petite enquête que j'ai réalisée suite à cet évènement , cliquez ici. Deux nouvelles conférences sont en préparation pour le dernier trimestre 2015, soutenues là encore par des conjointes de militaires. Je prépare la suite de l'aventure toute seule ! J'espère également que mes contacts directs avec l'institution me soutiendront dans la diffusion de mon travail et que j'aurai l'occasion de rencontrer de nombreuses personnes, ayant la volonté comme moi, d'agir pour protéger et soutenir leur famille.

A très vite !

Img 7138 rec nb 2

Commentaires (8)

Michel
  • 1. Michel | 15/08/2015
Bonjour j'aurais dû me lancer comme vous pour faire qqch j'en ai eu l'idée mais la santé m'a lâchée par moments et la fatigue de tous ces déménagements avec nos enfants dont un fragile....

Je suis intéressée comment puis-je avoir les renseignements?
Bravo à vous cordialement Christel
montetgw
Je vous envoie un mail bientôt Eva :)
Eva
  • 3. Eva | 25/07/2015
Bonjour,

C'est avec surprise que je vois votre réponse au réveil.
Oui je m'occupe, je sors, je vois mes amis puisque je suis en vacances et je reprend le boulot lundi je pense que ma routine va aussi me faire aller mieux.
Nous avons eu la date du retour et c'est déjà un bon point même si j'ai l'impression qu'elle n'arrivera jamais ... Ça doit être normal..
Lorsque votre époux est parti la première fois cela faisait longtemps que vous étiez ensemble ? Comment l'avez vous vécu?
Amicalement.
Eva
montetgw
Bonjour Eva,
c'est un grand bonheur de savoir que je vous apporte quelque chose, même si ce ne sont que quelques mots ... tenez bon Eva !
Votre manque et votre tristesse sont bien légitimes, mais vous allez y arriver. Il faut rebondir et vous occuper de vous. Qu'avez vous prévu pour vous ces prochains jours ? c'est l'été, de quoi avez vous envie ? Avez vous des personnes autour de vous pour vous accompagner ? Vous pouvez me répondre via le formulaire de contact en entête du site :)
eva
  • 5. eva | 21/07/2015
Bonjour,

Je me permet de vous envoyer un message pour vous dire a quel point cet articles ainsi que d'autres m'aident au quotidien a gérer une absence énorme...
Mon amoureux et militaire est en mission depuis déjà 4 mois et le temps me parait être une éternité...
Le temps passe vite mais les semaines et les mois paraissent si longues....
Le retour est prévu pour fin septembre.
Ce manque est réellement dur a gérer déjà parce que c'est la premiers mission pour lui et donc pour notre couple mais aussi parce que j'ai perdu mon papa en décembre et que mon cheri est parti en mars en gros c'est un énorme sentiment d'abandon.
Je vous écris sans attendre de réponse même si cela me fera le plus grand bien.
Merci pour ces moments intimes partages avec nous femmes de militaires ils sont si précieux.

Eva
montetgw
Bonjour, et merci pour votre intérêt. Vous pouvez vous tenir informée des dates de conférence à venir via la page Facebook de mon site, ou ici même où je créerai prochainement un outil pour visualiser les prévisions. Il est possible qu'une des prochaines soit organisée dans la région à 1 h de route d'Angers. Si ça vous convient, je vous y convierai. Bien à vous !
COPIE
  • 7. COPIE | 03/07/2015
Bonjour,
Je suis d'Angers mais mais compagnon est au Camps de Canjuers... quel dommage que je n'ai pas eu connaissance de votre conférence. J'aurai effectivement aimé pouvoir vous écouter, prendre des conseils, me remettre en question, avoir des outils pour mieux comprendre mon conpagnon et me sentir comprise dans mes questionnements et dans ce que je vis. C'est malheureusement peu le cas avec les gens qui m'entourent et ne connaissent pas le milieu et la vie avec un militaire.
Pourriez-vous m'indiquer les dates et lieux de vos prochaines conférences... si toutefois vous les avez déjà déterminés...
Merci beaucoup par avance
Bonne continuation
Le scouarnec
  • 8. Le scouarnec | 01/07/2015
Nos familles sont autant engagé dans l'armée que nous le sommes !
Je soutiens votre idée car en tant que fille militaire, il est parfois difficile pour mes parents de me laisser repartir.
Bravo à vous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×