Chronique à peu près littéraire : "Papa Ours part en voyage"

Je vous présente le livre de Chih-Yuan Chen, appelé « Papa Ours part en voyage », traduit par Rémi Stefani aux Éditions « les albums Casterman ».

Prix : 13.50 €Casterman papa ours part en voyage

Le Topic : Papa Ours sera absent six mois. Jamais la famille de Petit Ours (avec Sœur Ours et Grand Ours) n’a été séparée si longtemps de son papa.

Points positifs : Un livre très neutre et plutôt bien fait. Pas beaucoup de texte mais les idées principales sont là : un départ se prépare, génère de l’inquiétude, on peut échanger des cadeaux pour se souvenir les uns des autres et être heureux même si nous sommes séparés. L’auteur ne rentre pas dans les détails, ce qui fait qu’on n’est pas obligé de parler de l’armée ou d’Opex, juste d’une absence. Aussi, le papa part seul, ce qui peut arriver selon les spécialités. Il est représenté comme travaillant dans un bureau.

Personnellement, j’ai apprécié les illustrations, même si je ne suis pas toujours fan des « animaux » à qui il arrive des histoires d’humains.

Points négatifs : L’attente est suggérée… mais alors, vraiment suggérée. L’auteur évoque la durée de 6 mois, mais on ne s’en rend pas compte. Le récit est lapidaire, peut-être un peu trop. La maman a l’air de s’inquiéter dans ce livre, ce qui n’est pas très aidant/positif.

Précautions : Aucune

En conclusion, un livre sur l’absence que j’aime et que le petitou apprécie également. Pas de regret et surtout une option supplémentaire pour aborder les missions avec les petits, sans rentrer dans les détails.

Femme de militaire chronique de livre

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×