5 trucs pour aider une femme de militaire quand son homme est loin

 

Oui, je sais, j’aurais pu écrire « les 10 pires phrases entendues autour de ma vie de femme de militaire »  … en plus, je crois que je l’ai promis … mais attendez … 10 phrases ? Vous pensez que ça suffit ? Nan parce que déjà, à moi toute seule, je crois que je les ai déjà les 10 pourries.  Alors si je rajoute toutes celles que d’autres oreilles m’ont confiées, je crois que la liste coulerait du haut de la tour Eiffel.

Comme je suis généreuse et que je préfèrerais toujours trouver des solutions plutôt que poser des constats, j’ai envie de faire un mode d’emploi … Quoi ? Oui, on n’est pas des machines, oui, on n’est pas toutes faites sur le même modèle; mais vous serez bien contentes de faire lire ça à vos proches (ceux pourvus d’un sens de l’humour) en leur faisant un clin d’œil genre « T’as lu ça ? »  ou en leur écrasant le pied genre « Tu te souviens de cette énormité que tu m’avais sortie ? ».

Moi je dis, si on ne leur donne pas de mode d’emploi aux autres, parfois, ils ne nous comprennent pas ! Et comme tout le monde n’a pas les mots, ou la patience d’expliquer comment ça fonctionne sous sa crinière, rien de tel qu’une petite liste. Ne me remerciez pas, je la fais aussi pour moi !

  1. Tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de lui dire au choix : qu’elleGirls 803811 1280 savait à quoi s’attendre, qu’elle a signé elle aussi, que ça va passer vite, qu’elle s’attendait à quoi, que c’est connu que les militaires sont pas fidèles, que vous la comprenez parce que votre mec part souvent passer le weekend chez ses parents sans vous … bref, tournez votre langue 7 fois dans votre bouche. Vraiment, si c'est pour dire ce genre de choses,  plaquez-la derrière vos incisives et gardez bien les lèvres closes ! Voiiiilà !
  1. Ne dites pas « Appelle en cas de besoin hein ! » parce que si elle se comporte comme 90% de la population, elle n’appellera certainement pas et encore moins si elle en a besoin. Pourquoi ? Parce qu’elle pense qu’elle doit tout gérer toute seule et que dans la majorité des cas, elle va parfaitement y arriver. Et si et seulement si, un véritable besoin se présente , comme : envie de se doucher sans un gnome dans les pattes, besoin de changer d’air avant de se pendre avec l’aspirateur, envie de faire des rires rauques en bavardant avec sa copine en terrasse, envie de lire un livre sans reprendre  depuis le début toutes les 5 min etc... Aidez-la à savoir QUAND elle a besoin d’aide = n’attendez pas qu’elle appelle = A-PPE-LEZ ! Vous ! Demandez des nouvelles, écoutez-la. N’essayez ni de lui tirer les vers du nez pour qu’elle se mette à chouiner, ni de la congratuler comme si elle était en train de gravir l’Everest. Non, une femme de militaire, c’est subtil, il lui faut une mélange d’écoute et d’empathie, sans interrogatoire ni compassion. Vous saisissez ?
  1. Venez avec un repas tout prêt / de l’alcool (oh ça va ! je n’ai pas dit «  Saoulez-la ») ou une citronnade / un saucisson et des chips ou une salade-vinaigrette … bref, tout ce que vous voulez qui suggère que vous venez juste passer un moment avec elle, pour discuter et que vous aviez envie de faire plaisir !
  1. Gardez-lui les enfants !  … un après-midi, 15 jours, 3 semaines ! Faites au mieux ! … Bon, je plaisante, elle ne voudra sans doute vous les confier que quelques heures, mais proposez-lui de vous en occuper le temps qu’elle puisse aller chez un toiletteur pour dames, se faire une manucure ou un brushing, ou juste flâner en forêt, voire dans une allée du centre-ville.
  1. En gros, pensez à elle, et même si elle ne vous demande rien, ou refuse poliment vos propositions parce que c’est une femme bien élevée, sachez qu’au fond d’elle, le simple fait de savoir qu’on pense à elle, que quelqu’un prend le temps de lui faire parvenir un message, de l’appeler, de lui demander des nouvelles, elle se sentira bien et vous l’aurez déjà aidée.

Pour conclure, je précise que ces "5 trucs" sont parfaitement valables au quotidien, quand on a envie d'être bienveillant vis à vis d'un proche, qu'il soit militaire ou pas. Accepter qu'on prenne soin de nous, et prendre soin des autres quand c'est notre tour, c'est ça aussi la vie :)

Allez maintenant, faites tourner ! et laissez-moi un commentaire, je me sentirai bien aussi  :-)

soutien famille militaire femme humour aide amis

Commentaires (9)

chris
  • 1. chris | 31/01/2016
Bonsoir je suis la petite amie d'un militaire depuis peu de temps (3 mois), et ce blog fait vraiment du bien, cela permet de voir qu'on est pas seul dans ce "bateau"
Les articles sont top. Merci !! Je continuerai de lire !!
Manon
  • 2. Manon | 06/08/2015
Bonjour,
Je suis femme (enfin copine plutôt) de mili depuis 1 an et demi seulement mais j'ai vécu 2 départs plus ou moins long et c'est tellement ça... Merci pour cet article !
montetgw
Merci pour vos commentaires, ça me touche beaucoup :)
Morgane
  • 4. Morgane | 03/08/2015
C'est tellement ça... Merci c'est toujours un plaisir de te lire :)
montetgw
Merci Claire, ça me touche d'autant plus qu'une "femme d'expérience" m'a reproché mon amateurisme et a sous entendu que je ne savais pas ce qu'était une vie de femme de militaire. Alors un grand merci à vous et Odile, Eva et Marie et toutes celles qui m'accompagnent sur Facebook. N'hésitez pas garder le blog sous le coude pour me suivre :)
Claire
  • 6. Claire | 02/08/2015
Bravo et merci pour votre article... Très juste et réaliste .... selon mon point de vue de "routarde" 13 opex à mon actif (enfin pour mon mari )
Marie
  • 7. Marie | 01/08/2015
Merci! C'était pile ce dont j'avais besoin!
Odile
  • 8. Odile | 31/07/2015
Un seul mot: MERCI!!!!
Eva
  • 9. Eva | 31/07/2015
Trop bien ! Vraiment contente d'avoir pu discuter avec toi ! Continue tu nous fais rire ça fait du bien !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×